Les passants

Le pont d’U Bein est situé sur le lac Taungthaman, dans le centre de la Birmanie (région de Mandalay). C’est le pont de teck le plus long du monde avec ses 1060 piliers. J’ai visité la Birmanie en 2018 et ce pont voilé d’obscurité fait partie des images fortes qui m’accompagnent depuis. A la tombée du jour, au moment où le soleil commençait à bailler, j’ai contemplé les silhouettes qui avançaient sur ce pont, telles des figurines de feutre, pressées de passer sur l’autre rive. Comme une représentation de nos existences, lascives ou plus impatientes, sereines ou perturbées, en solo ou en compagnie… Comment traversons-nous le pont?

Le biographe est-il un passeur de gué? D’une certaine façon, il donne la main au narrateur-piéton pour l’accompagner dans l’aventure de « s’écrire », il s’engage sur le pont pendant le temps de l’écriture, il permet de faire un focus sur une période particulière ou au contraire de « balayer » l’ensemble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s