Comme on pousse la grille…

« J’ai rêvé d’un livre qu’on ouvrirait comme on pousse la grille d’un jardin abandonné. »

Christian BOBIN L’homme-joie

Par où commencer sa narration? Le biographe propose un temps de dialogue avec le narrateur ou la narratrice. Le récit se voudra-t-il exhaustif et détaillé, scannant une vie in extenso? Se concentrera-t-il sur une période forte, digne d’être décortiquée ou élucidée? Ou sur un événement, une personne, une relation, une souffrance, un grand bonheur? Le nombre de pages, les illustrations, le style, tout sera évoqué et rêvé mais le résultat final sera peut-être tout autre parce qu’au fur et à mesure de la narration, le travail se précise et la forme se dessine.

La biographie est une aventure et la grille que l’on pousse ne donne pas immédiatement accès à la maison, le chemin est tortueux pour y accéder et les ronces griffent les jambes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s