Biographies


Biographie de l’association Albatros

En chemin avec Albatros

En 30 ans l’Association Albatros a formé environ 1500 bénévoles qui ont accompagné les malades en fin de vie.
Comment l’association a-t-elle vu le jour ? Comment René-Claude Baud, fondateur de l’association lyonnaise, a-t-il su fédérer une équipe de bénévoles autour du projet des Soins Palliatifs ? Refaisons ensemble le chemin.
Nombreuses sont les motivations qui poussent à entreprendre ce type de bénévolat, et riches en sont les retombées sur soi-même. Le bénévole mûrit et grandit au contact de la personne mourante. Le malade reçoit de la disponibilité, de l’écoute, de l’empathie de la part du bénévole qui le considère jusqu’au bout comme une personne.
Cette expérience ne se fait pas sans une formation solide dans laquelle on va puiser force et inspiration.
Une question se pose maintenant : quel est l’avenir d’Albatros ? Des témoignages pris sur le vif permettront de s’immerger au coeur de l’expérience du bénévolat d’accompagnement.


Récit autobiographique de Marie-Claude ROUËT

Et mon amour toujours comme un chien à vos pieds

« Que fais-tu ? » Pensais-je, « Tu cours derrière quelqu’un qui ne veut pas de toi ! » Je me suis trouvée sotte


Récit autobiographique d’Agnès MORSLI

La rose éternelle

« Voilà cinq ans qu’il a changé de monde. Il m’a fait un beau cadeau en novembre dernier. Oui novembre, pour l’anniversaire de sa mort, le 15 novembre.
Je fête plus volontiers l’anniversaire de son départ que celui de sa venue sur terre le 27 novembre.
Le 15 novembre donc, j’ai acheté une rose blanche que j’ai mise sur la commode où se trouve encore l’urne de ses cendres.
L’urne est vide, c’est un petit vase en forme de coeur.
Un an après, la rose est toujours là, momifiée, comme pour célébrer l’immortalité. Je l’appelle « ma rose éternelle ».